top of page

Actif/Passif : LA notion à savoir pour évaluer vos finances



Un actif est une ressource financière qui apporte des avantages économiques futurs, tels que de l'argent en banque, des investissements en bourse ou des biens tels que des immeubles ou des machines.


Voici quelques exemples d'actifs :

  • de l'argent en banque (par exemple, un compte d'épargne ou un compte courant)

  • des investissements en bourse (par exemple, des actions ou des fonds communs de placement)

  • des biens tangibles (par exemple, une maison, une voiture ou des meubles)

  • des biens intangibles (par exemple, des droits d'auteur, des brevets ou des marques commerciales)


Un passif, en revanche, est une dette ou une obligation financière, comme une dette bancaire ou une facture non payée.


Voici quelques exemples de passifs :

  • une dette bancaire (par exemple, un prêt hypothécaire ou une ligne de crédit)

  • des factures non payées

  • des frais non remboursés (par exemple, des frais médicaux ou des frais de scolarité)

  • des impôts dus


La différence entre un actif et un passif réside dans le fait que les actifs sont des ressources qui apportent des avantages économiques futurs, tandis que les passifs sont des obligations financières qui doivent être remboursées. Les actifs et les passifs sont utilisés conjointement pour évaluer la santé financière d'une entreprise ou d'un individu. Ainsi, si l'entreprise ou l'individu possède plus de passifs que d'actifs : il s'appauvrit, à l'inverse, il s'enrichit.

Attention, si vous avez acquis un bien à travers un prêt par exemple, celui-ci doit être totalement remboursé pour considérer que le bien est un actif, sinon il s'agit d'un passif !

0 commentaire
bottom of page